Immobilier

Prix de l’immobilier à Paris : pourquoi le prix de l’immo s’envole ?

À Paris, le prix de l’immobilier ne cesse de grimper. À 10 000, 20 000, 30 000 voire 50 000 euros le m2, la capitale française est la plus chère d’Europe. Actuellement, l’immobilier y est 3 fois plus cher que dans d’autres grandes villes comme Marseille ou Lyon. Le prix de l’immobilier à Paris a enregistré une hausse de 25 % en 2020. « Ville-musée », la capitale est unique. Mais cela suffit-il à expliquer cette flambée du prix de l’immo à Paris ?

Une flambée des prix expliquée par la loi de l’offre et de la demande ?

La folie immobilière touchant la ville de Paris et même du Grand Paris, n’est pas près de s’arrêter selon les spécialistes. Comme tous les autres marchés, celui de l’immobilier parisien obéit à la loi de l’offre et de la demande. Selon cette loi, plus il y aura de personnes intéressées par les biens immobiliers à Paris (neufs ou non), plus le prix au m2 augmentera. En d’autres termes, une demande croissante conduit inévitablement à la hausse du prix. En parallèle, un décalage entre offre et demande a été enregistré ces derniers mois sur le marché de l’immobilier dans la capitale française. Effectivement, le stock de logements en vente (neufs ou anciens) sur Paris a baissé. Cette baisse concerne notamment l’offre de biens immobiliers dans le résidentiel.

L’augmentation des capacités de financement des ménages

La facilité d’accès au crédit immobilier mise en place en décembre dernier contribue aussi à la hausse de la demande à Paris et donc à l’envol des prix des appartements. Cette facilité implique le prolongement de la durée maximum d’endettement (elle est passée à 27 ans en France) et l’augmentation du taux maximum d’endettement qui est passé à 35 % contre 33 % auparavant. Même si ces mesures profitent surtout aux « primo-accédants », elles constituent un moteur de renchérissement des prix de l’immobilier parisien.

Les étrangers à l’origine de l’envol du prix de l’immobilier à Paris ?

Du fait de son charme et de sa richesse culturelle, Paris attire particulièrement les riches étrangers. Leur proportion parmi les acheteurs dans la capitale n’a cessé de croître. Leur influence sur le marché de l’immobilier se ressent surtout dans le marché d’appartements de luxe. Ces riches étrangers, avec une aisance financière considérable, contribuent à l’accroissement du prix de l’immobilier dans la capitale.

C’est également le cas pour les étrangers non-résidents dont l’acquisition de bien immobilier à Paris est guidée par l’attrait sentimental ou le souci de renommée. Moins bien informés sur le prix de l’immobilier à Paris que les résidents, ils ont tendance à surpayer leurs appartements. D’autant plus que le peu d’informations qu’ils ont concernant le marché ne leur permet pas d’avoir un plus important pouvoir de négociation. Ce qui ne fait que contribuer à la flambée du prix.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 %