Assurance

Quelle assurance maladie choisir pour un auto-entrepreneur ?

Comme pour tout métier, l’auto entrepreneuriat présente des risques. Par exemple, l’entrepreneur n’est pas épargné par les éventuels accidents de travail pouvant survenir. Il peut également contracter des pathologies liées à la pratique de son activité. Contracter une bonne assurance maladie est donc primordial pour ce dernier. Toutefois, parmi la multitude d’offres en assurance, laquelle choisir ?

La Sécurité Sociale des Indépendants

Il s’agit d’un système de couverture obligatoire pour tout travailleur indépendant, impliquant aussi les auto-entrepreneurs. Grâce à ce régime, une partie de vos frais médicaux est prise en charge en cas de maladie ou d’accident. Cependant, il ne s’agit que d’une protection de base.

En outre, il faut savoir que ce remboursement se fait suivant certains critères. Par exemple, un barème est préétabli pour chaque acte médical généralement effectué. Ce barème permet de déterminer le montant sur lequel sera calculé le remboursement des frais médicaux.

Par ailleurs, le régime de la Sécurité Sociale des Indépendants vous permet de bénéficier d’indemnités journalières. Versées à l’entrepreneur en cas de maladie ou d’accident, ces dernières ne peuvent être perçues que suivant certaines conditions. Ainsi, l’entrepreneur doit avoir souscrit au régime SSI depuis au moins une année et être à jour dans ses cotisations. En outre, le revenu professionnel annuel de l’entrepreneur doit être d’au moins 3 919,20 €. De plus, il doit être en activité au moment de la survenance de l’arrêt de travail.

Les mutuelles santé

Encore appelée complémentaire santé, la mutuelle est une bouée supplémentaire pour l’entrepreneur. En effet, comme mentionné plus haut, la SSI ne couvre pas tous les frais médicaux en cas d’un arrêt maladie. Certains frais tels que le ticket modérateur ou les dépassements d’honoraires restent à votre charge. La mutuelle sert donc à couvrir ces frais supplémentaires. Toutefois, adhérer à une mutuelle n’est absolument pas obligatoire.

En effet, souscrire à une mutuelle peut vous sembler inutile si vous n’êtes pas fréquemment malade. Cependant, n’oubliez pas que personne n’est vraiment à l’abri d’un sinistre. En cas de catastrophe, la mutuelle pourrait bien s’avérer salvatrice. Par ailleurs, certains soins ne sont pas pris en charge par la couverture sociale. Ainsi, vos prothèses dentaires ou les montures de vos lunettes pourront être payées par la mutuelle.

Comment choisir sa mutuelle ?

Si vous faites le choix de souscrire à une mutuelle santé, vous devez savoir que plusieurs complémentaires proposent des offres très intéressantes. Il convient donc de bien choisir celle qui vous agrée le mieux. En outre, votre décision doit être motivée par certains éléments. Vous devez par exemple tenir compte de votre profil. Avez-vous des antécédents sanitaires ? Souffrez-vous d’une pathologie particulière ? Toutes ces informations ne sont pas à négliger.

Hormis votre profil, vous devez également considérer les garanties proposées par les différentes mutuelles. Ainsi, vous aurez une idée précise des prestations couvertes. Il faut dire que certaines mutuelles proposent également des services complémentaires. En optant pour l’une d’elles, vous pouvez bénéficier d’un suivi personnalisé ou encore d’une assistance durant votre invalidité.

D’autre part, les taux et délais de remboursement de votre mutuelle sont aussi de bons indicateurs de choix. Ils vous permettent de supporter de façon efficiente les frais médicaux. Par ailleurs, pour faire un choix mieux éclairé, vous pouvez également opter pour un comparateur en ligne. Cet outil vous permettra de consulter plusieurs offres sans vous déplacer.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in:Assurance

0 %