Santé & Bien-être

Toux cigarette électronique : pourquoi la e-cigarette me fait tousser ?

La cigarette électronique est une alternative aux cigarettes traditionnelles. Elle s’utilise pour un sevrage tout en procurant une expérience aromatique unique. Avec cette cigarette, on ne fume pas, on vapote. Cependant, force est de constater que l’utilisation de cette cigarette peut faire tousser plus d’un. Découvrez les raisons qui peuvent justifier cela.

Tousser : une réaction normale

La toux intervient généralement les premières journées de vapes. En réalité, presque tous les vapoteurs ont la toux les premières journées d’utilisation de cette cigarette. On retrouve dans la fumée de tabac du monoxyde de carbone qui entrave et blesse vos bronches. Alors, dès que vous stoppez la cigarette traditionnelle, votre organisme réagit. Avec ou sans cigarette électronique, presque tous les anciens fumeurs sont confrontés à une toux grasse pendant 14 jours après l’arrêt. Votre corps réagit ainsi pour évacuer les goudrons et les produits chimiques emmagasinés pendant tout ce temps de tabagisme. Nous vous conseillons de laisser plusieurs jours à votre organisme afin qu’il s’habitue à ce changement.

Un taux de nicotine trop élevé

Nous avons le HIT qui signifie la traversée de la nicotine dans la gorge. C’est une sensation très recherchée par les vapoteurs. En effet, elle se manifeste par un grattement dans la gorge compagnée d’une légère sensation de plaisir. Cette sensation est créée par la nicotine. En quantité trop importante, elle intensifie la sensation de grattement dans la gorge et déclenche la toux. Cette cigarette, comme on en trouve de nos jours, dispose d’une grande puissance. La nicotine est donc délivrée très rapidement. Vous devez ajuster votre taux de nicotine à la puissance de votre matériel afin que le hit ne soit pas trop fort en gorge.

Un matériel inapproprié

La toux persiste malgré toutes les vérifications recommandées ci-dessus ? Dans ce cas, vous devez vérifier si vous utilisez un matériel adéquat. En effet, parmi les cigarettes électroniques disponibles sur le marché, il est conseillé d’utiliser une cigarette avec un clearomiseur en inhalation indirecte ou au tirage serré. Ce type de clearomiseur délivre des sensations semblables à celles émises par une cigarette traditionnelle. En fermant les airflows, vous pratiquez la technique qui consiste à vaper en deux étapes. Pour le faire, retenez la vapeur dans la bouche et l’inhaler ensuite vers les poumons. Cette technique vous aide à retrouver vos réflexes d’ancien fumeur.

Le Propylène Glycol

Les e-liquides sont fabriqués à partir de propylène glycol et de glycérine végétale. Le propylène glycol est également à la base du hit. Par conséquent, plus son taux est élevé, plus le grattement en gorge se fait ressentir. Vous serez donc amené à tousser. Pour les premières journées de vapes, il est recommandé de vous tourner vers un ratio de PG/VG proportionné comme par exemple un e-liquide avec un taux de 50/50. Il se pourrait également que vous soyez intolérants au Propylène Glycol. Cette intolérance peut provoquer une toux, des douleurs à la gorge, des maux de tête ou des nausées. Pour pallier cela, il est conseillé d’utiliser des produits ayant un faible taux de Propylène Glycol.

Cigarette électronique : sweet spot pour un vapotage agréable

La cigarette électronique est un dispositif high-tech qui permet d’inhaler de l’aérosol sans mettre sa santé en danger. C’est une alternative plus saine à la cigarette électronique. En réalité, des fumeurs recourent à l’e-cig pour vaincre leur dépendance au tabac et à la nicotine.

Avec le site kumulusvape.fr, vous pouvez vous familiariser aisément à la cigarette électronique et à l’univers du vapotage. La première chose à faire est d’acheter une e-cigarette de grande qualité.

L’e-cig est un dispositif composé d’une batterie, d’un atomiseur qui contient la résistance de chauffage d’e-liquide, un clearomiseur ou réservoir qui reçoit l’e-liquide et d’un embout buccal pour aspirer l’aérosol produit par la cigarette électronique.

Le sweet spot fait référence au réglage parfait de la puissance de la cigarette électronique. Grâce au réglage de la puissance et de la tension, vous pouvez expérimenter un vapotage agréable et vivifiant.

Pour éviter de tousser et d’agresser les poumons lors du vapotage, il est indispensable d’utiliser une e-cig à inhalation indirecte. Ainsi, la fumée est maintenue dans la bouche avant d’être envoyée dans la gorge et vers les poumons.

Concernant la quête du sweet spot, il revient à chacun de définir la puissance de vapotage adéquate à l’aide d’un bouton « power » visible sur l’e-cigarette.

E-cig : hit throat ou plaisir intense de vapotage

Pour pouvoir vapoter avec une e-cig, il est indispensable d’acheter de l’e-liquide. C’est l’élément à insérer dans le clearomiseur de votre e-cigarette pour être chauffé et ainsi produire de l’aérosol à inhaler.

Les grands fumeurs qui misent sur un sevrage avec l’e-cig utilisent d’abord de l’e-liquide qui contient de la nicotine. Cela leur permet d’expérimenter cette sensation de hit ou picotements agréables dans la gorge lors de l’inhalation de l’aérosol provenant de l’e-cig. Ensuite, le taux de nicotine peut être diminué progressivement en fonction de leur évolution dans la lutte contre le tabagisme.

Pour profiter d’une belle sensation de hit, il est aussi recommandé d’opter pour un e-liquide avec un ratio de 60 % ou 70 % de propylène glycol contre 40 % ou 30 % de glycérine végétale.

Par ailleurs, vous avez le choix entre différents arômes et saveurs pour le vapotage. Vous pouvez par exemple opter pour un liquide à vapoter aux arômes de tabac. Cela permet de vous rappeler alors l’odeur de la cigarette traditionnelle. Il est également possible de miser sur des liquides à vapoter aux arômes fruités, au goût de vanille ou de menthe, à la saveur d’amande…

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 %