Assurance

Assurance auto temporaire jeune conducteur : que faut-il savoir sur cette assurance ?

Pour les jeunes conducteurs, souscrire à une assurance auto qui s’adapte à leur profil n’est pas une tâche facile. En dehors des tarifs souvent plus onéreux que pour une assurance auto classique, plusieurs conditions doivent également être respectées. Voici ce qu’il faut savoir sur la garantie auto jeune conducteur.

Assurance auto temporaire, de quoi s’agit-il ?

Contrairement à un contrat automobile classique, l’assurance auto temporaire est comme son nom l’indique, une garantie qui couvre votre véhicule pour une courte durée. La durée de ce type d’assurance dépend généralement de chaque compagnie d’assurances. Dans les faits, elle est souvent comprise entre un jour et trois mois. Toutefois, certains assureurs ne proposent pas de contrat auto temporaire pour une durée de moins d’un mois.

Les garanties couvertes par l’assurance auto temporaire

La garantie responsabilité civile est la seule garantie légale obligatoire prise en charge dans un contrat d’assurance auto temporaire. D’autres garanties annexes comme la garantie du conducteur, la garantie défense et recours ou encore la garantie assistance, sont aussi proposées par les assureurs.

Les garanties non couvertes par l’assurance auto temporaire

L’assurance auto temporaire ne permet pas d’accéder à toutes les garanties supplémentaires. En effet, il est impossible d’obtenir une garantie tout risques comme c’est le cas lors d’une assurance auto classique. Cette protection ne couvre pas également vos blessures en cas d’accident responsable. Les déplacements à l’étranger de moins de 3 jours, de même que les réparations de votre véhicule, ne sont pas également pris en charge dans ces types de contrat.

Les conditions pour souscrire à une assurance auto temporaire jeune conducteur

Bien qu’il existe des formules d’assurance auto pour jeune conducteur, il faut dire que les compagnies d’assurances qui en proposent sont assez rares. Celles qui en proposent imposent plusieurs conditions qui doivent être respectées par le jeune conducteur.

En effet, le jeune conducteur doit impérativement avoir plus de 21 ans pour pouvoir souscrire à une assurance auto temporaire. Certaines compagnies d’assurances exigent même que ce dernier soit au minimum âgé de 23 ans. Ajouté à cela, le jeune conducteur doit avoir au moins 2 ans de permis. En d’autres termes, il doit être dans sa troisième année de conduite et dernière année de permis probatoire.

Soulignons qu’en dehors de ces deux conditions, les compagnies d’assurances tiennent également compte du passif du conducteur. Les assureurs vérifient si le jeune conducteur est un conducteur malussé ou résilié. Lorsque les conditions sont respectées, il doit fournir à son assureur, certaines pièces comme son permis de conduire, la carte grise du véhicule à assurer, ainsi que son dernier relevé d’information.

Les avantages d’une assurance auto temporaire

Les démarches pour souscrire à une assurance auto temporaire sont moins contraignantes que lorsqu’il s’agit d’une assurance classique. En effet, très peu de documents sont exigés par les compagnies d’assurances et les délais de traitement des dossiers sont assez courts.

Ajouté à cela, il s’agit d’une garantie qui présente une bonne flexibilité. En effet, contrairement aux formules classiques qui vous engagent pour l’année, vous avez la possibilité de souscrire à une assurance auto temporaire pour le nombre de jours que vous souhaitez. Cette assurance s’adapte donc à vos besoins et peut être renouvelée à chaque fois que vous en avez besoin.

Quel tarif pour un jeune conducteur ?

Les assurances auto provisoires sont d’ores et déjà onéreuses car les assureurs ne font généralement pas la différence entre les clients à faibles risques et les clients à risque élevé. Pour les jeunes conducteurs qui sont souvent considérés comme des clients à risque élevé, le tarif reste donc le même que lorsqu’il s’agit d’un conducteur expérimenté.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 %